Deux apprentis pour tous travaux d’intérieur

Franck et Solange viennent d’acheter une maison à la campagne. Il y a plein de travaux à faire, pour les effectuer, ils ont engagé deux apprentis: Kevin et Chris. Solange ne travaillant pas en ce moment, elle à choisi de rester pour surveiller les travaux et commencer l’installation de la maison. Quant à Franck, il doit rester durant la semaine dans leur appartement de la capitale en raison de son travail.

1. Mise au point

Il fait beau cet après-midi, Solange a décidé d’en profiter pour prendre le soleil. Elle a installé un transat sur la pelouse et s’y est allongée en bikini. Pendant ce temps, Kevin et Chris sont dans la maison et doivent retirer le papier peint dans une des chambres, ils mettent la décolleuse à vapeur en route et commencent le travail. Dehors, Solange est au soleil, elle se préoccupe surtout de ses futures marques de bronzage.

— C’est quand même dommage d’avoir un si grand jardin et de ne pas bronzer intégralement, comme sur la plage.

Solange jette un coup d’œil aux alentours.

— Après tout, personne ne peut me voir.

Solange retire son maillot. Tout d’abord le haut, ce qui dévoile une poitrine appétissante, d’un volume supérieur à la moyenne, ses seins sont bien fermes et ne tombent pas. Elle enlève ensuite le bas, laissant apparaître son sexe épilé, sauf le mont de vénus, où demeure un petit triangle de poils blond foncé, comme ses cheveux, qu’elle a mi-longs. Solange fait vraiment plaisir à regarder. Elle a certainement des kilos supplémentaires par rapport à un mannequin, mais loin d’être affublée de bourrelets disgracieux, ce surpoids se traduit par une légère accentuation de ses rondeurs qui la rend encore plus désirable. Elle est tout simplement pulpeuse. Avec sa taille supérieure à la moyenne féminine, environ 1m75, et ses 36 ans, elle est nettement plus imposante que les deux apprentis, minces comme un fil de fer, et ayant à eux deux le même âge qu’elle.

Dans la chambre, Kevin et Chris ont commencé le décollage, mais la machine à vapeur rend vite l’atmosphère étouffante. Ils ont d’abord retiré leurs chemises, mais ça ne suffit pas. Kevin entame la conversation.

— On se croirait au sauna.
— Attends, je vais faire de l’air.

Chris va à la fenêtre et saisit la poignée pour l’ouvrir, mais il s’arrête brusquement.

— Qu’est-ce qu’il y a?
— Viens voir!

Kevin va à la fenêtre et peut voir ce que voit aussi Chris: Solange est allongée, nue, en train de bronzer. Kevin n’hésite pas à dire le fond de sa pensée.

— La salooope…
— Elle est bonne.
— Ouais, super bonne.
— Si on ouvre la fenêtre, elle va l’entendre et se rhabiller.
— T’as raison, on va laisser la fenêtre fermée. Comme ça on pourra continuer à la mater.

Kevin et Chris se remettent au travail, mais il fait vraiment très humide dans la pièce.

— Putain, ça me colle de partout. Allez, je retire tout.

Kevin se déshabille complètement. Quelques instants plus tard Chris en fait autant.

— Comme ça, on est vraiment comme au sauna.

Dehors, Solange prend toujours le soleil, un léger souffle d’air tiède lui caresse le corps.

— Oh, cet air qui me caresse la peau. C’est bon… C’est excitant…

Solange se laisse aller et se caresse le corps, les seins, le sexe. Justement, dans la chambre, Kevin et Chris cessent un instant le travail pour aller à la fenêtre mater un petit coup. Ils ne sont pas déçus, Solange est en train de se masturber. L’effet est immédiat, leurs sexes se redressent. Malgré eux, ils commencent à se caresser le sexe. En bas, Solange cesse. Chris revient à la réalité.

— On ferait peut être mieux de retourner au boulot.
— Oui, c’est plus sûr. On ne sait jamais comment ça peut finir.

Ils retournent au boulot, leurs sexes encore en érection.

Pendant ce temps là, Solange se lève, remet son maillot et va prendre dans le frigo une boîte de soda bien frais.

— Je me demande ce que font les apprentis.

Solange prend le temps de passer un peignoir et monte à l’étage. Les deux garçons sont trop excités pour travailler et ils retournent à la fenêtre, le sexe dans la main, se masturbant déjà. Chris voit le transat vide.

— Elle est où?
— Ben, elle bronze plus?

La porte s’est ouverte en silence pendant que Kevin parlait. Solange entre et la referme derrière elle en la claquant.

— Non, je bronze plus, je suis là. Qu’est ce que vous faites, à poil dans la chambre?

Kevin essaye de s’expliquer aidé de Chris.

— C’est à dire, il faisait trop humide avec la machine à vapeur.
— Ouais, un vrai sauna.
— Alors on s’est déshabillés pour être plus confortables.

Solange ne l’entend pas ainsi.

— Vous vous foutez de moi ou quoi? Vous étiez en train de vous branler en me matant.

Kevin regarde son sexe en érection et celui de Chris.

— Oui… Bon… C’est vrai qu’on aurait du mal à dire le contraire. Mais si on s’est déshabillés, c’est bien à cause de l’humidité.

Chris essaye maladroitement de trouver un prétexte raisonnable.

— Et puis, le sauna, c’est très bon pour la santé.
— Vous n’y connaissez pas grand chose, là ce serait plutôt un hammam, vu la température. Continuez à travailler, je vais profiter du hammam.

Kevin et Chris reprennent le travail. Solange défait son peignoir et retire son maillot sans gène, puis elle s’allonge sur la table en bois placée dans le coin de la pièce. Rapidement son corps, tout comme ceux de Kevin et Chris, ruisselle sous l’effet de la condensation de la vapeur. Kevin et Chris n’arrêtent pas de mater furtivement Solange, leurs sexes sont gonflés, mais ils n’osent se masturber.

— Vous m’avez regardé tout à l’heure, alors que j’étais en train de me caresser?
— Oui

Solange se met à se masturber devant eux.

— Et c’est tout ce que vous avez fait?
— Non, on s’est masturbé aussi.
— Alors, qu’est-ce que vous attendez?

Kevin et Chris n’attendent pas qu’on leur dise deux fois. Ils prennent leur sexe en main et entament un mouvement de va-et-vient. Tous les trois se masturbent ainsi pendant plusieurs minutes dans la moiteur de la pièce. Solange est sur la table, Chris sur l’escabeau et Kevin sur le rebord de la fenêtre. Les deux garçons finissent par éjaculer. Deux longs jets blanchâtres jaillissent et vont s’écraser au sol. Solange jouit à ce moment là. Elle est satisfaite et se rhabille. Au moment de quitter la pièce, elle s’adresse aux deux garçons.

— Merci pour le hammam. Travaillez bien.

2. Une soirée excitante

Il est 19 heures, Kevin et Chris viennent d’arrêter le travail. Comme ils habitent à l’autre bout du département, Frank et Solange leur ont proposé également le gîte et le couvert pour la durée des travaux. Ils redescendent au rez de chaussée où Solange est en train de préparer le repas.

— Alors, bien travaillé?

Chris répond.

— Ça avance bien.
— Pas trop fatigués?
— Un peu, mais ça va.

Kevin en rajoute.

— Ouais, on a l’habitude.
— Vous êtes en sueur. Prenez donc une douche avant de manger.

Kevin et Chris sont d’accord, mais ils ne s’attendent pas à ce que va leur dire Solange.

— Par contre, l’ancien ballon d’eau chaude est un peu juste. Il faudrait que vous preniez votre douche ensemble.
— Quoi?
— Pas question.

Solange a bien l’intention de mener ces deux petits jeunes, qui pourraient presque être ses fils, comme elle l’entend.

— Pas de douche, pas de repas. Dites donc, vous étiez moins pointilleux cet après-midi, dans la chambre. Vous voulez que je dise tout à mon mari?

Kevin essaye de ne pas se laisser faire.

— Quoi? Mais c’est vous qui…
— Je peux lui dire ce que je veux. Il ne vous croira pas.

Kevin et Chris font la gueule.

— Allez, je ne disais pas ça pour vous contrarier. Soyez sympa, allez vous laver, et je serai sympa avec vous.

Kevin et Chris entrent dans la salle de bains. Le mécanisme de verrouillage de la porte est cassé. Chris prend la parole.

— Encore un truc à réparer.
— Après tout, on n’a qu’à se laver l’un après l’autre, elle n’en saura rien.
— Bien vu. À toi l’honneur.

Kevin se déshabille et passe sous la douche. Pendant ce temps là, Chris se déshabille aussi et s’assied sur une chaise pour attendre.

— Elle est bonne, ça fait du bien.
— Prends pas toute l’eau, laisse moi en.

A ce moment là, Solange entre dans la salle de bains.

— C’est bien ce que je pensais. Allez! Tous les deux sous la douche. Je surveille.

Chris se lève de sa chaise.

— Vous allez rester là?
— Comme ça, vous ne vous foutrez pas de moi.

Chris passe sous la douche avec Kevin tandis que Solange s’assied sur la chaise. Solange continue son petit jeu.

— Pour la peine, puisque vous m’avez pris pour une conne. Vous allez vous laver mutuellement.

Les deux répondent en coeur.

— Quoi? Mais c’est dégueulasse.
— Pas de discussion! Exécution!

Kevin et Chris commencent à se savonner mutuellement, mais se limitent au cou, aux bras, au dos et au torse.

— Allez! Lavez-vous en entier.

Kevin et Chris prennent chacun le sexe de l’autre en main, le savonne, le frotte, le décalotte. L’excitation naît et leurs membres grossissent visiblement. Solange est, elle aussi, complètement excitée devant cette scène. Habillée d’une robe d’été légère, boutonnée sur le devant, elle a retiré sa culotte et se masturbe. Soudain elle jouit, tandis que les garçons se rincent. Solange se lève.

— Je vous remercie à nouveau pour ce petit plaisir.

Et elle quitte la pièce.

Kevin et Chris, maintenant seuls, font le point tout en sortant de la douche.

— Drôle de sensation. J’ai trouvé ça excitant.
— En effet. Je me demande à quoi c’était dû?
— Je sais pas. La domination peut-être?
— Ou alors les caresses homo?
— Je préfère dire bi plutôt qu’homo. C’est moins réducteur.
— En tout cas, c’est une sacrée salope.
— Je ne sais pas où elle veut aller, mais elle est chaude.

Ils viennent de finir de s’essuyer.

— Merde, j’ai laissé mes vêtements propres en bas.
— Moi aussi.
— Je ne vais quand même pas reprendre les sales.
— Bon, ben moi, je descends comme ça.
— À poil?
— Ben quoi? C’est pas la proprio que ça va traumatiser.
— Et son mari?
— Rigolo, t’as oublié qu’il ne rentrait que le week-end?
— C’est vrai.

Sur ce, ils quittent la salle de bain, nus comme des vers.

Ils se présentent ainsi sur le seuil de la cuisine. Kévin s’explique.

— Excusez-nous, madame. On avait oublié de monter des vêtements propres avec nous. Alors, on est redescendus comme ça, pour prendre nos vêtements.
— C’est pas grave, d’ailleurs vous pouvez restez comme ça, il fait assez chaud.

C’est Chris qui répond.

— C’est un peu gênant de rester nus, alors que vous, vous êtes habillée.
— S’il n’y a que ça pour vous mettre à l’aise.

Solange défait les boutons de sa robe. Elle ne porte qu’un soutien-gorge, ayant déjà retiré sa culotte dans la salle de bains. Cela met encore plus en évidence son sexe épilé et renforce l’obscénité de sa tenue. Elle retire rapidement sa robe puis dégrafe son soutien-gorge, libérant ainsi ses seins. Ceux-ci bougent à chacun de ses mouvements, entretenant les deux garçons dans un certain état d’excitation.

— Et maintenant, à table.

Kevin et Chris s’asseyent. Solange pose le plat sur la table. Ses seins magnifiques circulant au-dessus de la table pendant qu’elle se penche. La fente de son sexe juste à hauteur de la table. Les deux garçons n’ont rien perdu de ce spectacle et commencent à bander sous la table. Elle se charge ensuite d’effectuer le service. Pour cela, elle passe derrière eux. Sa poitrine entre longuement en contact avec leurs têtes, leur caressant les cheveux avec les seins. Arrivée à l’angle de la table, elle avance son sexe pour que le coin du plateau de bois entre en contact avec ses lèvres et les écarte. Les deux garçons observent cette pénétration, médusés et très excités. Leur sexe raide est en butée contre le bord de la table. Comme si de rien n’était, Solange retourne à sa place et commence à manger en leur souhaitant bon appétit. Ils lui rendent la pareille en bégayant, la gorge sèche.

Arrive le dessert. Chacun prend une banane. Alors que Kevin et Chris commencent à la manger d’une façon tout à fait conventionnelle. Solange refait des siennes pour exciter ses petits jeunes. Elle se met à la lécher et la sucer comme s’il s’agissait d’une bite. Ils cessent de manger et observent Solange. Elle se lève, met un pied sur sa chaise et s’introduit la banane dans le sexe. Elle procède ainsi à quelques va-et-vient, le corps du fruit se recouvre de son jus. Levant son visage pour s’assurer qu’ils la regardent bien, elle s’adresse à eux.

— Vous voulez goûter à ma banane?

Ils répondent en coeur sans attendre.

— Oui.

Solange tend la banane à Chris, tout en lui disant la façon de faire.

— Tu ne mords pas dedans, tu dois juste la lécher et la sucer, comme j’ai fait.

Chris s’exécute, il prend la banane dans sa bouche récupère le délicat liquide et fait pénétrer le fruit jusqu’au fond de sa gorge. Solange commente l’action.

— Tu fais ça drôlement bien. Qu’en penses-tu, Kevin?
— Oui, ça m’a l’air bien réussi.

Solange regarde Chris droit dans les yeux.

— Tu as déjà sucé un autre homme?
— Non, jamais.
— Dommage, tu suces vraiment très bien.

Solange reprend la banane et la réintroduit dans son sexe. Après quelques aller retours, elle est à nouveau couverte de son jus. Elle la tend à Kevin.

— À ton tour, tu as intérêt à être aussi bon de Chris.
— Je vais m’appliquer.

En effet, Kevin procède à la fellation de cette banane du mieux qu’il peut. Il la lèche, il la suce, il l’enfonce, lui aussi, au plus profond de sa gorge. Commentaire approbateur de Solange.

— Bravo, tu viens de faire une parfaite fellation… Et toi, tu as déjà sucé un autre homme?
— Non plus.
— Ah, la, la! Que de talents perdus!
— Vous savez, je préfère les filles.

Chris s’empresse de confirmer.

— Moi aussi.
— Oui, bien sûr. Mais à l’occasion, des rapports bisexuels, ce n’est pas mal non plus.

Kevin et Chris se taisent, songeurs. Ils sont maintenant persuadés de Solange a des rapports lesbiens en plus de sa vie en couple.

— Venez, je vais vous montrer votre chambre.

Kevin s’inquiète.

— On n’en a qu’une seule?
— L’emménagement n’est pas encore terminé. Il n’y a qu’un lit pour vous deux. Rassurez-vous, il est grand.

Dans l’escalier, ils peuvent profiter d’une vue très intéressante sur les fesses et le sexe de Solange qui les précède. Ses seins se balancent au rythme de ses pas et apparaissent tantôt à gauche, tantôt à droite. Dans la chambre, le lit est déjà fait, le reste de la pièce est en désordre, rempli de cartons et de meubles démontés, ici aussi les murs devront être retapissés. Solange désigne un groupe de cartons.

— Je suis désolée, il n’y a pas encore de poste de télé. Vous pourrez trouver de la lecture dans ces cartons. Bonne nuit.

Ils lui souhaitent une bonne nuit à leur tour. Sur ce, Solange les laisse seuls. Ils ouvrent leurs sacs de voyage, sortant trousse de toilette et linge de rechange. Chris se tourne vers Kevin.

— Tu as prévu un pyjama?
— Non, pas avec la chaleur qu’il fait. Je ne pensais qu’on aurait un lit chacun.
— Moi non plus. Tant pis.

Kevin se couche nu, Chris ouvre les cartons qui contiennent des magazines tandis que Kevin s’appesantit sur son sort.

— Quelle allumeuse! Maintenant qu’elle s’est bien excitée grâce à nous, elle nous laisse en plan.
— Tiens? Il y a des magazines de cul là dedans.
— Fais voir.

Chris extrait un paquet de magazines qu’il pose sur le lit. Il s’assied à côté. Kevin y jette un oeil.

— C’est pas des magazines de cul, ça.
— Presque. C’est des magazines d’annonces pour couples échangistes. Et ça des magazines de lettres érotiques.

Kevin prend un magazine de rencontre et le feuillette.

— D’accord, j’ai compris… Eh, on trouve de tout dans ce magazine, regarde.

Kevin montre sa découverte à Chris qui sourit en lisant le texte de l’annonce.

— Oui…

Les deux garçons feuillettent la pile de magazines tout en se masturbant côte à côte. Au bout d’un certain temps, Chris éjacule. Son ventre est constellé par sa semence. Dans la foulée, c’est Kevin qui jouit à son tour. Lui aussi reçoit tout sur le ventre. Ils vont alors à la salle de bains pour se laver les dents et le ventre, puis vont dormir.

3. Réveil à poil

Chris dort et rêve de Solange. Ils sont allongés tous les deux dans un très grand lit, sur le flanc, côte à côte. Il fait glisser son sexe en érection le long et entre les fesses de Solange, tandis qu’il la caresse. Le rêve est intense et il se réveille soudain. En réalité, il est bien allongé sur le flanc, mais c’est Kevin qui est à côté de lui. Chris est collé contre et son sexe en érection est le long de ses fesses. Chris se retire prestement. Gêné, il se lève et sort de la chambre. Pas encore réveillé, il entre dans la salle de bains sans se rendre compte que Solange y est.

— Excusez moi, je n’avais pas fait attention que vous étiez là.
— Ça ne fait rien, tu tombes bien. Je vais te raser le sexe.
— Hein? Quoi? Pour quoi faire?
— Sache que je déteste avoir des poils dans la bouche. Tu comprends?
— J’ai compris. Allez-y. De toute façon, ça repoussera bien.

Solange commence à couper l’excès de poils à l’aide d’un petit ciseau à bout rond. Puis elle prend un rasoir neuf. Elle recouvre de mousse à raser le sexe, les testicules et le pubis de Chris, et elle commence son rasage. En quelques minutes le sexe de Chris se retrouve lisse comme celui de Solange, le triangle de poils en moins.

— Ça y est, c’est fini.

Chris à l’impression de s’être fait avoir. Il a bien entendu une allusion aux poils dans la bouche?

— Vous n’aviez pas dit que… Comment dire?
— Plus tard. Tu diras à Kevin, quand il sera réveillé, de venir à son tour.
— D’accord.

Rassuré, Chris quitte la salle de bains et retourne dans la chambre.

Chris s’assied dans le lit, une lumière diffuse baigne la pièce. Il reprend la lecture d’un des magazines de lettres érotiques qu’il lisait la veille, tout en se caressant le sexe. La douceur de sa peau nue le surprend agréablement et l’excite plus qu’à l’habitude. Dérangé dans son sommeil, Kevin se retourne, encore endormi. Sa tête se retrouve près de Chris, au niveau des fesses, et il pose sa main sur la cuisse de Chris, tout près de son sexe. Il doit faire un rêve très sympathique lui aussi, se dit Chris. Pour ne pas le réveiller et lui laisser finir son rêve, il laisse la main de Kevin sur sa cuisse. Il continue à se masturber de la main gauche tout en lisant. Chris a alors l’idée de déplacer légèrement la main de Kevin pour qu’elle soit posée sur ses couilles. Il peut ainsi reprendre sa masturbation tout en se faisant caresser par la main de Kevin. Lisant en même temps une histoire bisexuelle, cette situation excite vite Chris, qui éjacule. Il se dégage de l’emprise de Kevin. Pendant qu’il s’essuie le sexe, Kevin se réveille.

— Qu’est-ce qui se passe?
— C’est l’heure de se lever.
— Déjà?
— Oui. À propos, la patronne t’attend dans la salle de bains.
— Pour quoi faire?
— Pour ça.

Chris lui montre son sexe imberbe, qui est encore à moitié en érection.

— Tu t’es rasé le sexe?
— Non, c’est elle qui en avait envie. Vas-y tu seras pas déçu.
— Pourquoi?
— Elle m’a fait une allusion. Qu’elle n’aimait pas avoir des poils dans la couche.
— Je vois…

Curieux, Kevin avance sa main sur le sexe de Chris et le touche pour ressentir l’effet du rasage. Chris se laisse faire.

— Ça a l’air bien.

Kevin quitte la chambre. Il entre dans la salle de bain, où Solange prend son bain.

— Bonjour, Chris m’a dit de venir vous voir.
— Approche toi.

Kevin s’avance jusqu’au bord de la baignoire. Solange à préparé sur le bord de la baignoire le nécessaire. Après avoir coupé le plus gros au ciseau, elle prend la mousse à raser et l’applique sur le sexe de Kevin. Elle prend ensuite le rasoir en main et efface toute trace de poils du pubis, du sexe et des testicules de Kevin. Pour finir, elle lui rince le sexe et l’essuie.

— Voilà, c’est fini, tu peux partir.
— Déjà?
— Le reste plus tard…

Kevin quitte la salle de bain. Il rentre dans la chambre où Chris est toujours allongé nu sur le lit en train de lire un magazine de rencontres, le sexe à moitié en érection. Il lève les bras en l’air et agite son bassin de droite gauche, faisant ainsi danser son sexe.

— Ça y est.
— Fais voir.

Kevin s’approche de Chris. Chris tend sa main et Kevin lui place pratiquement son sexe dedans. Chris lui touche le sexe pour apprécier le rasage.

— C’est bien lisse, elle fait ça bien.
— Ouais, très bien.
— Tu sais quoi? Je lisais ce magazine d’annonces avec photos…
— Et alors?
— Hé bien, il y a plein de mecs qui annoncent qu’ils ont le sexe rasé.
— Ça doit être la mode.
— Peut-être.
— Bon, on va peut-être prendre le petit dej’? Puis aller travailler?

4. Une visite opportune

En début d’après-midi, quelqu’un sonne à la porte. Solange va ouvrir, c’est sa copine Laure qui est là. Elles se font la bise et entament la conversation.

— Salut Laure, je vois que tu es à l’heure.
— Toujours quand il y a un bon plan.
— Alors, mets toi à l’aise et allons bronzer dehors.

Laure laisse ses affaires sur le canapé et se met toute nue, Solange fait de même. Petite brunette aux cheveux coupés au carré, le même âge que Solange, la poitrine menue. Elle a le sexe épilé, tout comme Solange, sauf qu’elle a opté pour une bande verticale de poils coupés courts sur le mont de Vénus, alors que Solange a conservé un triangle. Elles vont dans le jardin. Solange a déjà installé un second transat, elle propose ses services, pas vraiment désintéressés, à Laure.

— Je te passe de la crème solaire?
— Avec plaisir.

Laure s’allonge sur le dos, offrant tout son corps, ses seins et son sexe à la caresse des mains de sa copine. Solange prend la crème solaire, et l’étend sur le corps de Laure. Elle fait durer ses caresses sur les seins et le pubis, puis enfonce carrément deux doigts dans le sexe de Laure. Cette dernière ne voulant être en reste caresse les seins de Solange, puis lui pénètre aussi le sexe de ses doigts. Elles se masturbent ainsi durant plusieurs minutes jusqu’à la jouissance. Laure demeure inerte dans son transat.

— C’était divin.
— Un vrai plaisir. Mais on peut faire mieux.
— Ah oui?
— Je vais faire venir les deux garçons. Tu vas voir.
— Tu as toujours des idées très excitantes.
— Mets toi sur le ventre, je reviens.

Solange retourne à la maison. Elle appelle les deux garçons qui travaillaient consciencieusement sans se douter de ce qui se passait en bas.

— Kevin, Chris, venez dans le jardin, j’ai besoin de vous.

Ils répondent depuis la pièce où ils travaillent.

— On arrive.

Solange retourne au jardin et s’allonge sur le ventre à côté de Laure. Quelques instants plus tard, Kevin et Chris arrivent dans le jardin. Ils s’avancent vers les deux femmes un peu surpris. Chris prend la parole.

— Vous voulez quelque chose?
— Oui. Passez-nous de la crème solaire sur le dos.

Kevin est autant étonné que son copain. Où veulent elles en venir? Ils sentent bien qu’ils peuvent s’attendre à tout.

— À toutes les deux?
— Oui, vous allez vous occuper chacun de l’une de nous. Laure, je te présente Kevin et Chris. Lequel choisis tu?
— Je prendrais bien Chris, on pourra changer par la suite.
— Bien sûr.

Kevin et Chris passent de chaque côté des transats et s’observent. Par où commencer? Que faire? Ils se posent des questions et sont dans l’expectative.

Chris commence, prend le flacon de crème et en fait couler sur le dos de Laure. Kevin fait de même avec Solange. Ensuite, Chris, suivi par Kevin, étale la crème sur le dos de Laure. Celle-ci sent le plaisir monter en elle.

— Mets-en aussi sur les flancs. Sinon je vais prendre un coup de soleil.

Chris reprend de la crème solaire dans sa main et l’applique de chaque côté du dos de Laure. Caressant ainsi à chaque passage le bord de ses seins. Suivant le mouvement, Kevin fait de même avec Solange. Laure se place sur les coudes, dégageant l’accès à sa poitrine.

— C’est bien, mais tu peux certainement faire mieux.

Chris rougit. Est-il en train de rêver? Non, pourtant, tout à l’air réel. Après tout, il n’y a pas de raison pour ne pas s’acquitter d’une tâche aussi agréable. Il pousse plus loin ses caresses et parcourt les seins de Laure de ses deux mains. Alors que Kevin se demande quoi faire, Solange se place sur les coudes à son tour. Il ne se fait pas prier pour parcourir cette poitrine pulpeuse de ses deux mains. Laure continue à donner le ton.

— Bien. Maintenant, passe aux cuisses et aux fesses.

Chris prend à nouveau de la crème solaire et l’étale sur les cuisses. Il remonte lentement vers les fesses, qu’il pétrit doucement. Ensuite, sans se faire prier, ses mains parcourent aussi le pourtour des fesses, longent le pli entre la fesse la cuisse, pour finalement arriver à l’entrejambe. Laure écarte légèrement les cuisses. Kevin transpire, ses doigts tremblent, un afflux de chaleur dans sa tête et le bas ventre achève de le troubler. Ses doigts se rapprochent du sexe de Laure, ils finissent par toucher son intimité. Il parcourt cette fente toute douce en la caressant de haut en bas.

Pendant ce temps Kevin a suivi tous les mouvements de Chris. Ils se regardent mutuellement. Se demandant ce qui leur arrive et jusqu’où cela va aller. Laure donne à cet instant la réponse à cette question.

— Je te remercie Chris. Tu t’es très bien débrouillé.
— Oui, c’était très bon. Revenez dans une demi-heure pour nous faire l’autre côté.

Ces caresses ont fortement excité Kevin et Chris qui bandent dur dans leurs jeans serrés. D’énormes bosses trahissent leur excitation. Laure le fait remarquer sans vergogne.

— Ça ne te fait pas un peu mal d’avoir le sexe bloqué dans ton pantalon?

Chris se doutait bien que cela se voyait. Mais de là à ce qu’elle fasse une réflexion, il ne s’y attendait vraiment pas.

— Si, il est assez serré.
— Je ne veux pas vous voir souffrir. La prochaine fois, vous viendrez nus. À tout à l’heure.

Solange complète la phrase de Laure.

— Dans une demi-heure, n’oubliez pas.
— Ne vous inquiétez pas. On ne risque pas d’oublier.

Kevin et Chris retournent à leur travail.
Solange ne peut s’empêcher de discuter avec sa copine de ces deux petits jeunes si serviables.

— Tu as vu ça? Ils font tout ce qu’on veut.
— En plus, ils sont mignons. Ils sont bisexuels?
— Pas encore, mais je les initie. Hier soir, ils se sont masturbés sous la douche.
— Pas mal. Dommage que je n’aie pas été là pour en profiter.
— Ça peut s’arranger.

Kevin et Chris sont retournés dans la maison. Immédiatement, Kevin ouvre son pantalon pour libérer son sexe. Celui-ci, raide, se met immédiatement au garde à vous. Chris fait de même pendant que Kevin lui parle.

— Putain, je ne pensais pas qu’on pouvait avoir aussi mal en bandant.
— Saleté de jean trop serré.

Kevin regarde Chris avec un grand sourire.

— Vivement dans une demi-heure.

Ce faisant Kevin se masturbe en imaginant ce qu’il va se passer.

— Tu fais ce que tu veux, mais à ta place, je me réserverais pour tout à l’heure.
— Tu as raison. On ne sait jamais ce qu’elles pourraient vouloir.
— Ça c’est sûr. Elles ont l’air prêtes à tout.
— Reste à savoir ce qu’elles vont nous demander.
— On pourrait le regretter.
— Je ne pense pas, la patronne ne nous à rien fait subir de désagréable.

Chris esquisse un sourire gêné.

— Oui, jusqu’à présent, le plus extrême, c’était hier soir sous la douche.

Kevin fait une moue.

— Oui, et ce n’était pas particulièrement désagréable.
— En effet. Et puis le rasage de sexe, ce n’est pas mal non plus.
— Oui. C’est très cool.

Ils reprennent leur travail tout en imaginant ce qui va bien pouvoir se passer, ce qui a pour effet de maintenir leur érection encore quelques minutes.

Solange regarde sa montre. Le temps s’est écoulé.

— Ça fait tout juste une demi-heure. Ça ne m’étonnerait pas que les garçons fassent preuve d’une ponctualité redoutable.

Laure lève les yeux vers la maison.

— Tu as vu juste. Je les vois qui arrivent.

En effet, les voilà tous les deux. Plutôt souriants à l’idée de ce qui pourrait risquer de se passer. Ils avancent nonchalamment. Leurs sexes nus, complètement nus puisque rasés, se balancent de droite à gauche au rythme de leurs pas. Dès qu’ils sont aux pieds des deux femmes, Solange leur dit ce qu’elle attend d’eux.

— Attendez. Vous n’allez pas rester comme ça sous le soleil. Il faut que vous preniez de la crème solaire.

Ils sont plutôt surpris, ils s’attendaient évidemment à quelque chose d’autre.

— Bon, d’accord.

Ils prennent chacun un des flacons de crème solaire, et s’en versent dans le creux de la main pour s’enduire le corps. Solange les arrête.

— Attendez. Je pense que Laure souhaiterait quelque chose.
— Oui, ça sera plus sympa si vous vous passiez mutuellement de la crème sur le corps. Comme quand vous vous êtes savonnés sous la douche.

Allons bon, se disent t-ils. En plus elle raconte tout à sa copine, y compris ce genre de situation. Cependant, ils commencent à s’habituer à ce qu’on leur demande des actes inhabituels. Après tout, ils l’on déjà fait hier soir devant Solange seule. C’est Kevin qui exprime le premier le fond de leur pensée.

— Pourquoi pas.
— Si ça vous fait plaisir.

Kevin et Chris refont alors à peu près le même show que la veille. S’étalent mutuellement la crème solaire sur le corps. Commençant par la poitrine, puis les bras, le dos. Ils passent ensuite aux cuisses, puis aux fesses et terminent par le sexe. Ils finissent en se masturbant mutuellement, leurs sexes déjà gonflés par les caresses atteignent rapidement l’érection. Les deux femmes apprécient et se caressent le corps, les seins et le sexe en même temps. Cependant, Solange fait interrompre leurs caresses.

— C’est suffisant. Venez maintenant vous occuper de nous.

Laure s’adresse à sa copine.

— On change de garçon?
— D’accord.

Solange et Laure passent sur le dos, exhibant ainsi impudiquement leurs sexes nus au regard de Kevin et Chris.

Kevin s’occupe de Laure et Chris est avec Solange. Kevin continue à suivre ce que fait Chris. Celui-ci commence par les pieds et les jambes de Solange, puis il passe aux bras et aux épaules. À plusieurs reprises, le sexe de Chris frôle le bras de Solange tandis qu’il est penché sur elle pour s’occuper de l’autre bras. Il lui caresse ensuite les seins, son sexe se redresse. Ses pouces passent et repassent sur les tétons. Il passe alors au ventre, puis termine par le bas ventre, en enduisant le pubis et le sexe de crème solaire. Ses mains s’approchent de la fente de Solange. Elle écarte ses cuisses pour faciliter l’accès à son sexe. Chris la caresse de haut en bas à plusieurs reprises, avant d’y faire pénétrer un doigt, puis deux. Kevin à fait de même à côté. Les deux femmes se font ainsi masturber le sexe d’une main et les seins de l’autre durant plusieurs minutes jusqu’à leur jouissance. Solange remercie Chris et se tourne vers Laure.

— Je crois qu’ils ont mérité une récompense.
— Oui, ils l’ont mérité.

Les deux garçons se regardent. Ça y est! Enfin! En effet, Solange et Laure s’asseyent sur leurs transats et prennent le sexe des garçons dans leurs mains. Elles commencent à les masturber et avancent leur visage pour les prendre en bouche. Mais au dernier moment Solange arrête tout au grand dam des garçons.

— Attends, Laure. Je ne supporte pas le goût de la crème solaire. Et toi?
— Moi non, plus.

Chris ne veut pas s’arrêter si près du but.

— On peut aller se laver, si vous voulez.

Mais Solange a une autre idée en tête.

— Non, ça casserait l’ambiance. Je préfèrerais que ce soit Kevin qui te nettoie le sexe. Ce dernier réagit immédiatement.
— Comment ça?
— En le léchant.
— Mais c’est dégueulasse.

Chris n’étant pas dans la situation de Kevin, il prend un peu plus de recul, pensant surtout à ce qu’il va y avoir après.

— Allez, Kevin, juste pour le nettoyer.

Kevin ne peut contenir sa réaction.

— T’es gonflé, toi!

Laure remet quand à elle la situation bien à plat.

— De toute façon, après ce sera au tour de Chris de te lécher le sexe. Moi non plus, je ne veux pas de crème solaire.

Solange choisit de les appâter.

— Si vous acceptez, on pourra aller plus loin ensemble.

Kevin et Chris se regardent. Ils sont en train de rêver debout ou ils sont face à deux nymphos déchaînées? Après tout, personne d’autre ne sera au courant. Et l’idée de pouvoir peut-être leur faire l’amour ne leur déplait pas. Finalement, ils acceptent. Kevin s’agenouille et s’approche du sexe de Chris qui est en pleine érection. Il regarde avec curiosité ce membre, il n’avait jamais vu une bite d’aussi près. Il approche sa langue et le lèche son toute sa longueur. Puis il passe aux testicules et les parcourt entièrement, allant même jusqu’à les avaler. Pour finir, il prend le gland dans sa bouche, l’enroule de sa langue, avale une bonne partie du sexe de Chris. Une fois cette verge bien propre, il se retire et s’adresse à son copain.

— Voilà. À ton tour.

Kevin se relève et Chris parcourt de la même façon le sexe en érection de son copain avec sa langue, et lui lèche les couilles avant de l’avaler aussi. Pendant cette fellation, les deux femmes, n’ont pas arrêté de se masturber et de se caresser jusqu’à ce qu’elles jouissent toutes les deux à nouveau.

Une fois qu’il a terminé sa besogne, Chris se relève. Ils vont vers les deux femmes en espérant avoir enfin leur récompense. Ils ne sont pas déçus, elles les gratifient d’une magnifique fellation, changeant de bite à plusieurs reprises. Elles enfournent ces pieux de chair au plus profond de leur gorge, faisant le tour du gland avec leur langue, léchant les membres sur toute leur longueur, y compris les couilles. Quand Ils sont sur le point de jouir, Les deux femmes cessent leur fellation. Ils se regardent, déçus, mais ils comprennent vite ce qui va se passer quand Laure sort deux préservatifs de son sac à main. Ils se laissent encapuchonner, puis Kevin s’installe sur Laure et Chris sur Solange. Une fois leurs bites à l’intérieur des chattes des femmes, ils entreprennent des va-et-vient salvateurs. Ils ne tardent pas à être à nouveau au bord de l’éjaculation, les deux femmes les font cesser et leur retirent les capotes. Elles les font ensuite se branler mutuellement face à elles jusqu’à l’éjaculation. Pendant ce temps, elles se masturbent mutuellement elles aussi et jouissent pour la troisième fois. Les deux garçons ne tardent pas à cracher tout leur foutre sur le corps des deux femmes. Elles demandent aux garçons de leur étaler le sperme sur le corps. Elles leur sucent les doigts alternativement pour comparer le goût de leur sperme. Repues de sexe, elles donnent congé aux deux garçons et reprennent leur bain de soleil jusqu’au départ de Laure en fin d’après midi.

5. Une soirée pire que celle de la veille

Solange quitte la cuisine et monte à l’étage à la recherche des deux apprentis.

— Kevin, Chris, c’est heure du repas.

Quelques instants plus tard, les deux garçons arrivent dans la cuisine, suffisamment grande pour y manger aussi. Solange leur fait une proposition.

— Vous avez bien travaillé… À tous points de vue d’ailleurs. Ça vous dirait un petit apéritif?
— Oui.
— Pourquoi pas.
— Alors servez-vous dans le bar. Moi, je vais profiter que vous êtes là pour me faire un cocktail assez spécial.

Les deux garçons ont les yeux qui brillent. Ils se doutent bien qu’il va encore se passer quelque chose. Pourquoi aurait-elle spécifiquement besoin d’eux pour se faire un cocktail, et de surcroît « assez spécial ». Du coup Kevin et Chris veulent en savoir un peu plus.

— Vous avez besoin de nous pour faire un cocktail?
— Comment on peut vous aider?
— Simple, parmi les ingrédients, il me faut du sperme. Je vais vous passer un récipient et vous allez éjaculer dedans.

Joignant le geste à la parole, Solange passe un bol de shaker à Kevin.

— À toi. Commence le premier.

Kevin prend le récipient et commence à se masturber. Il n’arrive pas vraiment à bander.

— Je n’y arrive pas.
— On va t’aider. Je vais passer devant toi et te caresser. Chris fera de même par derrière.

Chris écarquille les yeux. Que va t-il se passer cette fois-ci? Solange retire les vêtements de Kevin, lui caresse et lèche la poitrine, ainsi que le pourtour du sexe. Placé derrière, Chris lui masse doucement les épaules, le dos, les fesses et les flancs. Ce traitement a vite fait d’amener le sexe de Kevin en érection. Après quelques minutes de branlette, Kevin éjacule dans le bol de shaker. C’est ensuite au tour de Chris d’être déshabillé et de se masturber, et c’est son copain qui va derrière lui le caresser, tandis que Solange reste devant. Le sexe de Kevin encore à moitié en érection, touche les fesse de Chris, ce qui l’excite ce dernier encore plus. Au bout de quelques minutes à se branler, Chris remplit lui aussi le bol.

— Merci, vous m’en avez fourni une sacrée dose.

Solange va au bar et complète le shaker avec quelques alcools, du soda et diverses sauces piquantes et herbes poivrées. Elle secoue le shaker, le cocktail est prêt. Solange n’a pas fini de jouer avec ses petits protégés.

— Ça va me faire beaucoup. Vous voudrez bien en prendre un peu?
— Euh… Ben…
— J’aurais préféré prendre autre chose.
— Alors juste pour goûter. Vous allez voir, c’est un puissant aphrodisiaque.

Sans attendre de réponse, Solange prend trois verres, qu’elle remplit avec le contenu du shaker. Elle leur donne chacun un verre et prend le troisième en main.

— Alors? Goûtez!

Chacun porte son verre à ses lèvres. Les deux garçons n’osent pas goûter et se regardent mutuellement, se demandant qui va le faire en premier, tout en se demandant ce qu’ils font ici. Finalement, ils en prennent une petite gorgée du bout des lèvres.

— Alors, c’est comment?

Kevin et Chris sont embarrassés. Ils ne veulent pas contrarier Solange.

— C’est pas mal.
— Oui, c’est rafraîchissant.
— Ça me fait plaisir que vous aimiez. Vous ne buvez pas tout?
— Ben…
— C’est un aphrodisiaque. Si vous buvez tout. Vous n’imaginez pas ce qu’on pourra faire ce soir.

Face à une promesse aussi claire, Kevin et Chris se laissent convaincre et avalent tout leur verre d’un trait pour éviter le goût du sperme. En fait, le reste des ingrédients masque complètement le goût acre du sperme.

Le repas s’écoule tranquillement. À la demande de Solange, ils sont restés nus pour manger, alors qu’elle est habillée. Kevin et Chris ne font que penser à ce qui va se passer après et leurs sexes n’arrive pas à trouver le repos de tout le repas. À moins que ce ne soit le cocktail qui commence à agir? Malgré qu’ils aient mis à profit la durée du repas pour imaginer tout ce qui pourrait se passer après, ils n’auraient pas pu deviner ce qui allait réellement se passer. Solange non plus d’ailleurs.

Le téléphone sonne. Solange va décrocher.

— Oui, c’est moi… Ah bon?… D’accord… OK, j’arrive.

Solange raccroche.

— Je suis désolée les garçons. Mais vous allez devoir aller vous coucher seuls. Je dois partir tout de suite. Ce n’est que partie remise.

Solange quitte la pièce, passe rapidement dans sa chambre prendre quelques affaires et quitte la maison. Kevin et Chris se retrouvent seuls et dépités.

— Ça c’est dur. Elle nous a fait des promesses. On boit notre sperme. Et maintenant elle se tire.
— En plus je crois que ça fait réellement effet.
— Je crois bien que moi aussi.

Kevin et Chris montent dans leur chambre leurs sexes sont toujours dans un état de demi érection, certainement l’effet de l’aphrodisiaque.

— On peut toujours se venger sur les bouquins qui sont dans les cartons.
— Ça vaut pas du vrai. Enfin, faute de mieux.

Kevin et Chris prennent des magazines et commencent à se masturber tout en les lisant. Soudain Chris, qui est allongé sur le côté, dos à Kevin, en train de lire des petites annonces de rencontres, découvre quelque chose d’intéressant.

— Oh, dis donc, regarde.

Kevin se tourne vers Chris et pour voir ce que lit son copain, il passe la tête au-dessus de son épale, se retrouvant lui aussi sur le côté, assez près l’un de l’autre.

— Qu’est-ce qu’il y a ?
— Cette annonce. J’ai l’impression que c’est la patronne en photo.
— Oui on dirait. Et que dit le texte?
— Alors… « Couple 40/36ans, bisex tous les deux, sexe rasé, naturistes. Recherche couples, jeunes femmes ou jeunes hommes, pour faire l’amour sous toutes ses formes.
— Ça leur correspond. Enfin, pour ce que j’en sais.

Pendant que Chris lisait l’annonce, la bite de Kevin est venue le long des fesses de son copain. Il commence des va-et-vient, posant sa main sur la hanche de Chris. Celui-ci s’inquiète à juste titre.

— Qu’est-ce que tu fais?
— Je n’en peux plus, il faut que je me libère.
— Sympa, et si je ne veux pas me laisser enculer?
— Je vais pas t’enculer. Laisses moi juste passer ma queue entre tes fesses.

Pour le convaincre de se laisser faire, Kevin passe sa main de l’autre côté du corps de Chris, prend sa bite bien raide en main et le masturbe. Chris se détend et offre ses fesses à son copain.

— Bon, mais après tu me suces.
— D’accord, promis, mais j’avale pas.
— OK.

Kevin continue de baiser les fesses de Chris. Au moment où il annonce qu’il va jouir, Chris se met sur le dos. Kevin décharge tout son foutre sur le ventre et le sexe en érection de son copain. Kevin a bien promis une fellation, mais il n’a pas envie de lécher du sperme.

— Tu est couvert de sperme.
— Ce n’est pas le mien.
— Tu ne peux pas aller te laver?
— Ce n’est pas sale, puisque c’est ton sperme.
— Ah oui? Alors si je le lèche, toi tu lècherais le tien?
— Pas de problème.

Alors Kevin se penche sur la bite de Chris et la prend dans sa bouche, avalant ainsi une certaine quantité de son propre sperme. Il lèche ensuite aussi les couilles, qui sont elles aussi couvertes de sperme. Au bout de quelques minutes de fellation, Chris annonce qui va jouir à son tour. Kevin remplace sa bouche par ses mains et récupère dedans la giclée de sperme. Il présente alors sa main à Chris qui la lèche. Calmés, les deux garçons vont se laver le corps et les dents. Enfin, ils se couchent et s’endorment immédiatement, épuisés.

6. Surprise

Le lendemain matin, Solange n’est toujours pas rentrée. Ils prennent seuls leur petit déjeuner et reprennent consciencieusement leur travail. Vers onze heures, un bruit se fait entendre au rez de chaussée. Quelques minutes après, Solange pénètre dans la pièce.

— Je suis franchement désolée pour hier soir. Prenez une douche et descendez au salon, je vous y attends pour me faire pardonner.
— D’accord.

Solange quitte la chambre. Les deux garçons cessent immédiatement leur travail. Ils filent à la salle de bain, déjà excités, et prennent ensemble leur douche pour gagner du temps, et parce qu’ils craignent aussi un peu que Solange vienne contrôler. Ils descendent alors nus au salon. Solange les attend sur le canapé qu’ils ont installé la veille. Ils se placent chacun d’un côté d’elle et commencent à la caresser sur tout le corps, lui pétrissant ses magnifiques seins, introduisant simultanément leurs doigts dans son sexe épilé. Pour sa part, Solange les caresse et masturbe ces sexes eux aussi glabres. D’un seul coup, Kevin et Chris prennent conscience qu’ils sont observés. C’est Franck, le mari de Solange, qui est assis dans l’ombre, face au canapé, et qui observe leurs ébats depuis le début. Eh oui, on est samedi matin et il est revenu avec Solange, qui était partie lui donner un coup de main urgent la veille.

Il s’empresse de les rassurer.

— Allez-y continuez. Nous sommes un couple très libre.

Kevin et Chris reprennent leurs caresses. Au bout d’un temps, Franck indique ce qu’il faut faire.

— Toi Kevin, tu fais l’amour à ma femme. Et toi Chris, viens me branler.

Solange déballe un des préservatifs qui ont été placés sur le bord de la fenêtre et le passe sur le membre en érection de Kevin. Chris s’avance vers Franck. Ce dernier écarte bien les jambes, il a bien évidemment le sexe épilé, mais il a conservé un petit carré de poils sur le pubis. Chris avance sa main et se met à masturber Franck. Pendant ce temps là, Kevin n’a pas perdu de temps et pilonne déjà Solange sous les yeux de son mari qui semble apprécier cette scène. Franck dit à Chris ce qu’il attend de lui tout en le regardant droit dans les yeux.

— Et maintenant suces moi.

Subjugué par Franck, Chris lui fait une fellation sans discuter. Pendant ce temps là, Kevin continue à pilonner le sexe de Solange. Au bout de quelques minutes, comme au tennis, Franck demande un changement de terrain. Chris prend la place de Kevin, Solange l’encapuchonne immédiatement. Kevin va voir Franck, le branle et le suce, il sent les mains de Franck sur sa tête, qui lui caressent les cheveux et accentuent l’ampleur des va-et-vient de sa bouche sur la bite de Franck.

Au bout de quelque temps. Franck se lève, il fait mettre Chris sur le dos. Solange se place sur lui, en lui tournant le dos. Franck prend le membre de Chris et le guide pour trouver l’entrée du vagin de sa femme pendant qu’elle se laisse descendre sur cette bite bien dure. Une fois descendue à fond, c’est Solange qui se charge d’effectuer les mouvements, Chris reste allongé, se contentant de lui palper ses belles fesses pulpeuses. Franck s’approche alors du sexe sa femme et le lèche. Il lèche aussi le sexe de Chris, chaque fois que possible, se délectant de la liqueur de sa femme dont il est recouvert. Il n’hésite pas non plus à lui lécher et avaler les couilles, ce que Chris apprécie particulièrement. Kevin est désoeuvré. Solange veut le sucer. Kevin monte sur le divan et place sa bite à la hauteur de la bouche de Solange. Celle-ci l’avale immédiatement. Elle le suce tandis que Chris et Franck continuent leur besogne. Au bout d’un temps Solange demande à Kevin d’aller se faire pomper par son copain. Kevin se place dos à dos avec Solange, enjambant Chris, il place sa bite directement dans la bouche de Chris. Ce dernier peut difficilement bouger dans la position où il est, alors c’est Kevin qui effectue les va-et-vient de cette fellation, baisant littéralement la bouche de son copain. Quelques minutes plus tard, c’est Franck qui interpelle Kevin.

— Tu t’es assez fait sucer, viens t’occuper de moi.

Kevin va se placer sur le dos derrière Franck et le suce. Solange se lève, libérant le sexe de Chris que Franck prend dans sa bouche, et Solange va sucer Kevin, ce qui forme une chaîne de corps. Quelques minutes plus tard, tous se relèvent pour prendre Solange par tous les trous. Kevin se place sur le dos, Solange vient s’empaler sur lui, penchée vers lui. Dans cette position, son anus est offert à Franck, qui l’encule avec plaisir. Chris vient se faire sucer la bite par Solange, mais aussi lécher les couilles par Kevin à la demande de Solange. Cette position dure pas mal de temps. Suffisamment pour que tous soient prêts à jouir. À ce moment, ils se retirent. Solange s’assied sur le divan, les trois hommes se branlent mutuellement face à elle. Ils lui éjaculent sur le visage et les seins les uns après les autres. Franck va alors embrasser Solange dont le visage est couvert de sperme tout en lui introduisant trois doigts dans sa chatte, ce qui lui arrache un ultime orgasme. Il lui lèche le visage pour la nettoyer du sperme dont elle est maculée. À la demande de Solange, Kevin et Chris viennent lui sucer les seins, ne pouvant éviter d’y lécher une partie du sperme dont ils sont recouverts. Solange est radieuse. Totalement heureuse. Elle ne peut s’empêcher de congratuler ses apprentis.

— Bravo les garçons, beau boulot. Si vous travaillez aussi bien que vous baisez, cette maison va être magnifique. Prenez tout votre temps pour terminer les travaux, rien ne presse.

Conseils de lecture

  • Sous le soleil du Midi Suite à la préparation en catastrophe de leurs congés, Patrick et Lise vont faire face à des situations plus inattendues les unes que les autres. Même si elles vont se révéler fort […]
  • Révisions de fin d’année Ce n'est pas toujours facile de réviser pour les examens de fin d'année. Les occasions de se divertir entre camarades de classe sont nombreuses. Ce ne sont pas les possibilités qui […]
  • Randonnée dans les Vosges Un couple fait découvrir à ses amis les plaisirs de la marche à pied. En retour, ceux-ci vont se charger de leur faire découvrir d'autres plaisirs.
  • Aude déménage Un déménagement qui sort de l'ordinaire.
  • Quiproquos et conséquences Pas de quoi en faire tout un cinéma...

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,